1582 Le Juriste Breton Bertrand d’Argentré révèle l’escroquerie et coup d’État du roi français en Bretagne à Vannes en 1532 (pour s’emparer du Trésor Public de Bretagne, le fisc), dans son ouvrage Histoire de Bretagne. Le procureur du Roi, Jacques de la Guesle fait saisir le livre et les impressions auprès de l’imprimeur (mais heureusement certains ont pu échappé à la destruction)

En 1588 Bertrand d’Argentré (avant de mourir) envoie secrètement au roi d’Espagne Felipe II, les preuves de l’escroquerie de 1532 qu’il qualifie de  »nul effet » juridique pour cause de violations du droit. Le Juriste Georges d’Aradon fait de même en 1590. Ils qualifient la fille du roi d’Espagne, l’Infante, comme légitime Duchesse de Bretagne, descendante d’Anne de Bretagne.

(voir la page SIMANCAS, archives secrètes révélée en 1899 par Gaston de Carné)